Musée National

(2004 – 2019)

Non, ce n’est pas la « littérature de l’absurde » que je suis, en premier lieu, tenté d’évoquer, lorsque je pense aux photographies de Marc Lathuillière ; mais plutôt ces étranges nouvelles de science-fiction où les personnages, capturés dans une faille temporelle, sont conduits à répéter indéfiniment les mêmes gestes (…). Ces nouvelles de toute façon se déroulent par beau temps ; sous un ciel uniforme et immuablement bleu. L’orage, les nuages, c’est déjà le drame ; mais la tragédie, comme le bonheur absolu, nécessitent un azur invariable.

Michel Houellebecq, « Un remède à l’épuisement d’être », préface à Musée national, La Martinière, 2014

Vaste inventaire photographique entamé en 2004, Musée national est un corpus de près de 1000 portraits contextuels réalisés à travers la France. Tous les sujets, de l’artisan aux élites et célébrités, portent un même masque. Le dispositif instaure un regard critique sur le lien des Français à leurs patrimoines et sur la construction de leur mémoire collective. En le figeant, le masque met en exergue, et en doute, tout le hors visage de la représentation : costume, mobilier, architecture, paysage, geste professionnel ou domestique. Il manifeste ainsi le mouvement de muséification à l’œuvre dans la société française, tout autant que le rôle de l’image dans la catégorisation identitaire que ce processus induit. Musée national a émergé à la reconnaissance critique et médiatique grâce à une double exposition avec Michel Houellebecq lors du Mois de la Photo à Paris en 2014, Le produit France : Marc Lathuillière y était commissaire de la première exposition du romancier tandis ce que celui-ci soutenait la présentation de Musée national à la galerie Binome par un texte, également préface du catalogue publié aux éditions de La Martinière. Le dispositif était repris dans deux gares parisiennes via un partenariat avec Gares & Connexions SNCF. En 2016, Musée national a entamé un Tour de France en expositions dont les principales étapes à ce jour ont été L’anthropologue et le photographe, un dialogue Marc Augé / Marc Lathuillière, à La Friche La Belle de Mai, à Marseille en 2017, et Fabrique nationale au Creux de l’enfer à Thiers en 2017-2018, dans le cadre de la Biennale de Lyon.

Documents relatifs


ESSAIS

2013
Michel Houellebecq
“Un remède à l’épuisement d’être”

2017
Marc Augé
“L’ambivalence du masque”

2018
Léon Mychkine
“Une sociologie du masque chez le photographe Marc Lathuillière ?”
Art-icle.fr

2014
Fanny Lambert,
“Musée haut, France bas”
L’œil de la photographie

2014
David Gauthier
“La France Musée de Marc Lathuillière”
Lacritique.org

2013
Frédéric Bouglé
“France Face Perdue : le visage d’un être de conjoncture”

2005
Arnaud Viviant
“France clichés”
Code d’accès

ENTRETIENS

2017
Entretien, Pascal Beausse – Marc Augé
Sur L’anthropologue et le photographe
La Friche La Belle de Mai, Marseille

2015
Mouvement
«Hôtel France», entretien avec Michel Houellebecq par Michel Poivert 

2014
Conversation, Frédéric Bouglé – Marc Lathuillière
“Le visage d’un être de conjecture”
Musée national, La Martinière

PRESSE

2020
LE POINT 
La France avec un masque, Michel Houellebecq et Christophe Ono-dit-Biot

2020
NEUE ZURCHER ZEITUNG – Zurich,
Michel Houellebecq ist ein ziemlich ungefährlicher Zeitgenosse, Claudia Mäder

2020
CORRIERE DELLA SERA
– Milan,
Le Maschere Dei Francesi, Michel Houellebecq et Stefano Montefiori

2018
FRANCE INTER – Marc Lathuillière ou l’art du masquage, interview par Brigitte Patient.

2014
BEAUX ARTS – Paris,
Terreur sur les terroirs par Thomas Schlesser

2014
LCI – Paris,
5-7h interview de Marc Lathuillière par Michel Field

2014
TELERAMA SORTIR –
Le photographe Marc Lathuillière tombe le masque par Hugo Saadi

PUBLICATIONS

2017 
Paysages français – une aventure photographique, catalogue, éditions BnF

2014
Musée National, préface de Michel Houellebecq. Éditions La Martinière

Musée National
de Marc Lathuillière

2014
Mois de la photo à Paris, catalogue, Actes Sud, 2014

Expositions